Journée Internationale des droits de la femme, l’ONG FMMDI Plaide pour l’Egalité des Genres dans les Postes de Prises de Décisions.

En marge de la Journée Internationale des Droits des Femmes, l’ONG Femmes Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI), à travers sa Directrice-Pays demande au Président de la République en particulier et aux dirigeants politiques en général de la RDC, de penser aux femmes quant à leur participation massive dans les postes de prise des décisions, au cours d’un entretien avec investigateur.net, ce vendredi 8 mars 2024.

« Pour que la représentation égalitaire des femmes et des hommes aux instances de prise des décisions soit possible, il serait mieux que l’autorité suprême qui est le Président de la République en particulier, et les partis politiques en général pensent aussi aux femmes qui se battent nuit et jour pour la survie de leurs partis politiques. Il faudra donc tenir compte du genre à chaque poste nominatif ou électif ». A dit la Directrice-pays de l’ONG FMMDI, Nathalie KAMBALA Luse.

Elle a renchéri que plusieurs activités seront menées par notre 0rganisation au courant de ce mois de Mars, afin de sensibiliser les Communautés sur la masculinité positive dans l’espace Kasaï et la promotion des droits de la femme.

« A ces jours, l’égalité des genres connaît encore de petites difficultés dans l’espace Kasaï, pendant cette période post conflits où il y’a eu des conséquences désastreuses, des problèmes de protection des femmes et des filles et beaucoup d’inégalités encouragées par les normes socio-culturelles et de discrimination.
C’est pourquoi FMMDI au courant de ce mois de mars, va organiser les activités de sensibilisation des communautés, à l’occurrence des institutions étatiques ainsi que toutes les catégories des responsabilités au niveau des sphères politiques, sur la masculinité positive. Et aussi sur la transformation des normes socioculturelles qui encouragent les inégalités dans la société. Les écoles ne seront pas épargné de cette sensibilisation, dans le but qu’il y ait zéro exploitation et abus sexuels dans les milieux scolaires ».

Rappelons que le thème national retenu pour la journée internationale des droits de la femme de cette année 2024 est :
« Accroître les ressources nécessaires en faveur de la femme pour un Congo paritaire ».

En RDC, la Ministre nationale du Genre, famille et enfants a exhorté toutes les femmes sur le territoire national, de célébrer cette journée en tenue (robe) de la couleur noir.
En symbole de solidarité avec les femmes congolaises victimes de la guerre injuste orchestrée par le Rwanda et son supplétif du M23 dans la partie Est du pays.

Partagez

Laisser un commentaire